Le corps nerveux des spectateurs

image.phpDans son dernier ouvrage intitulé Le corps nerveux des spectateurs, l’historienne Mireille Berton aborde à plusieurs reprises les travaux d’Alfred Binet, notamment ceux relatifs à la suggestion et à la psychologie de la prestidigitation. En replaçant ces études dans le contexte des interactions théoriques, pratiques et épistémologiques entre cinéma et sciences du psychisme autour de 1900, elle offre une perspective originale sur une partie des recherches de Binet.

 

Le programme de psychologie objective de Wundt

Nora Binder, historienne à l’université de Constance publie une étude sur le programme de psychologie objective de Wilhelm Wundt (1832-1920), fondateur du premier laboratoire de psychologie expérimentale à Leipzig.

41QlKL9FQtL._SX350_BO1,204,203,200_Subjekte Im Experiment: Zu Wilhelm Wundts Programm Einer Objektiven Psychologie

Nora Binder

Relié: 154 pages
Editeur : Peter Lang Gmbh, Internationaler Verlag Der W (18 décembre 2015)
Langue : Allemand
ISBN-10: 3631661037
ISBN-13: 978-3631661031

Dieses Buch widmet sich der Experimentalpsychologie Wilhelm Wundts. Dieser etablierte 1879 das weltweit erste experimentalpsychologische Labor und gilt als Gründervater der wissenschaftlichen Psychologie. Er entwarf ein innovatives Forschungsprogramm, welches auf die Objektivierung psychologischer Selbstbeobachtung zielte. Die Autorin fragt nach dem Status des Subjekts in Wundts Experimentalpsychologie. Sie rekonstruiert die experimentelle Praxis der Introspektion und verortet diese im Spannungsfeld zeitgenössischer epistemischer Ideale. Damit wird ein Kernproblem der akademischen Psychologie zwischen 1880 und 1920 angesprochen – die hochkomplexe Frage, ob und wie sich in der experimentellen Selbstbeobachtung objektives Wissen über die Psyche des Subjekts gewinnen lässt.

Édouard Claparède

Claparede_RuchatL’historienne Martine Ruchat, qui travaille depuis plusieurs années déjà sur le sujet, a sorti récemment sa très attendue biographie d’Edouard Claparède. la première consacrée à ce psychologue suisse qui fut le fidèle ami et collègue de Binet.

Un ouvrage d’exception qui revient dans le détail sur la vie et l’œuvre tant psychologique que pédagogique de ce fondateur de la psychologie scientifique et des sciences de l’éducation.

ghgjhhj

hag

Édouard Claparède (1873-1940). À quoi sert l’éducation?

Martine Ruchat

Éditions Antipodes

2015, 392 pages, 37 chf, 29 €,

ISBN 978-2-88901-104-9

Selon le médecin et psychologue Édouard Claparède (1873-1940), l’école n’aurait fait aucun progrès depuis Jean-Jacques Rousseau!

Rédigée en grande partie grâce à une correspondance entretenue avec nombre de ses contemporains et à une riche iconographie, cet ouvrage est la première biographie d’Édouard Claparède, l’un des fondateurs de la psychologie moderne et des sciences de l’éducation.

Ce livre veut approcher de manière sensible la personnalité complexe de Claparède et sa vie de non-conformiste. Il s’est battu contre le dogmatisme réactionnaire, la bureaucratie, l’éducation corrective et policière, ainsi que l’apprentissage par coeur. Il démontra le lien fort qu’entretient l’éducation avec la philosophie et avec la politique, visant constamment la vérité, par l’expérimentation et une connaissance pratique des choses.

À quoi ça sert? Cette question, Claparède l’a posée tout au long de sa vie. Pour lui, l’éducation est utile pour contribuer à un monde plus égalitaire, plus juste et pacifiste. Mais c’est aussi à la réalisation d’une idée qu’il travaillera: « L’école sur mesure », tenant compte des besoins individuels des enfants « anormaux » jusqu’à ceux des enfants « surdoués ». Il supprime ainsi ce « monstre » qu’est l’élève moyen. Avec cette question: « À quoi sert l’éducation? », c’est à un « art de bien penser » que Claparède nous invite, mêlant science, morale et politique.

Enquête sur les joueurs d’échecs

Grandes-memoiresLES GRANDES MEMOIRES
résumé d’une enquête sur les joueurs d’échecs

par Alfred Binet 

suivi de La Stratégie de Marcel Duchamp par Pascal Rousseau

Illustrations de Benoît Maire

Alfred Binet (1857-1911) fut un célèbre psychologue dont les recherches eurent une portée considérable sur la psychologie de l’intelligence. En 1905, le fameux test Binet-Simon, qui proposait une échelle métrique de l’intelligence en fonction de l’âge fut à l’origine de notre actuel test du QI. Dans ce texte publié en 1893, Binet consigne ses observations de manière amusante, sur ce qui l’avait fasciné : les parties d’échecs jouées à l’aveugle menées simultanément (parfois jusqu’à seize) par un même joueur. Son regard sur les liens entre perception et connaissance a permis une relecture des systèmes de représentation des avant-gardes artistiques au début du XXè siècle en aidant à reconsidérer les mécanismes de l’invention dans le processus créatif.
Tel est l’angle d’approche que Pascal Rousseau, professeur d’histoire de l’art à Paris 1, spécialiste des avant-gardes historiques, adopte dans sa postface, s’appuyant sur le cas de Marcel Duchamp qui, à l’âge de treize ans, commence à jouer aux échecs et à peindre. Le plan de l’échiquier et celui du tableau se confondent alors.
Les illustrations de l’artiste Benoît Maire s’inspirent, ici, du jeu d’échecs pour en pervertir les lois et fait jouer ensemble la règle et sa transgression.

Pascal Rousseau est commissaire de l’exposition « Cosa Mentale », qui vient d’ouvrir au Centre Georges Pompidou-Metz.

L’exposition se tient du 28 octobre 2015 au 28 mars 2016.

Benoît Maire a eu une exposition personnelle dans le stand de la galerie Thomas Bernard / Cortex Athletico, à la Fiac 2015.
Il expose dans la même galerie à Paris du 22 octobre au 5 décembre 2015.

Benoît Maire est né en 1978 à Pessac et vit actuellement à Paris. Diplômé de la Villa Arson à Nice et de la Sorbonne, il a été résident au Pavillon au Palais de Tokyo. De nombreuses expositions lui ont été consacrées ces dernières années notamment au Frac Aquitaine, à la Kunsthalle de Mulhouse, à la Halle für Kunst de Luneburg, au Western Front de Vancouver, à la Fondation David Roberts à Londres ainsi qu’à la Fondation Giuliani à Rome. Ses films ont par ailleurs été projetés à la Tate Modern (Londres), au Centre Georges Pompidou (Paris) et à la cinémathèque de Vancouver. Depuis 2008, Benoît Maire a entamé l’écriture d’un manuel d’esthétique contemporaine centré sur la question du différend entre le dire et le voir. Son écriture entrelace le régime des images visuelles avec celui des figures conceptuelles dans un dispositif où la philosophie et l’art s’incarne mutuellement l’un dans l’autre. Certains aspects du jeu d’échecs, son damier, ses figures et ses lois sont souvent convoqués dans ses œuvres, car ce jeu est une forme dont la complexité permet à la pensée plastique de trouver ses prises. Benoît Maire est représenté par la Galerie Thomas Bernard — Cortex Athletico à Paris et Croy Nielsen à Berlin. Récentes publications par Nero, Archives Books, Roma Publication et Mousse Publishing.
Galerie Thomas Bernard/ Cortex Athletico, 13 rue des Arquebusiers, 75003 Paris www.galeriethomasbernard.com

Correspondance d’Alfred Binet II

27000100152160LCorrespondance d’Alfred Binet, volume II

L’émergence de la psychologie scientifique (1884-1911)

Édité par Alexandre Klein

Préface de Serge Nicolas

 

Le psychologue Alfred Binet (1857-1911), célèbre inventeur de l’échelle métrique de l’intelligence, fut surtout un acteur central de l’émergence de la psychologie scientifique en France au croisement des XIXe et XXe siècles, notamment grâce à sa revue L’Année psychologique. Cent ans après son décès, il convenait de rendre hommage à son travail et à son œuvre, en dévoilant la face encore peu connue de ce personnage atypique.

L’ambition de Binet était avant tout d’offrir à la psychologie ses lettres de noblesses scientifiques. Ardent militant du recours à la méthode expérimentale et défenseur d’une science psychologique autonome de la philosophie comme de la médecine, il lutta toute sa vie pour atteindre son but. Afin de spécifier le travail psychologique, il dialogua avec de nombreux savants de divers horizons disciplinaires, inscrivant ainsi son œuvre au cœur d’un vaste réseau scientifique international.

Ce sont ces échanges que présente le second volume de la Correspondance d’Alfred Binet en mettant à jour plus de 180 lettres, majoritairement inédites, échangées entre le psychologue français et 48 correspondants de 9 pays. Tout en offrant un regard nouveau sur la vie et les recherches d’Alfred Binet, cette édition nous permet de comprendre à nouveau frais cette période charnière de l’histoire de la psychologie que fut l’émergence de la psychologie scientifique. Le lecteur se trouve ainsi plongé dans l’effervescence du monde scientifique et intellectuel de cette Belle époque tout en y croisant certains de ses plus grands personnages : William James, Jean-Martin Charcot, Edmond de Goncourt, Alexandre Dumas fils, Hippolyte Taine, Théodule Ribot, Henri Bergson, Edmond Goblot, Emile Borel, Gaston Paris, Paul Langevin, Louis Havet, François de Curel, Emil Kraepelin, Henri Piéron, Théodore Flournoy, Ferdinand Buisson, Edouard Claparède, Ovide Decroly, et bien d’autres.

 

Éditeur Presses universitaires de Nancy
Support Livre broché
Nb de pages 394 p.
ISBN-10 2-8143-0100-4
ISBN-13 978-2-8143-0100-9
GTIN13 (EAN13) 9782814301009

Centenaire Alfred Binet

CV-RE-05_v4_PRINT-small200Le centenaire de la mort d’Alfred Binet

Recherches & Éducations, 5, octobre 2011

 

Le 18 octobre 1911, Alfred Binet mourait à l’âge de 54 ans d’une attaque cérébrale. Cent ans après, des chercheurs de différentes disciplines (histoire, psychologie, philosophie, sciences de l’éducation, sciences cognitives etc.) se réuniront le 18 et 19 octobre 2011 pour rendre hommage à ce savant aux multiples facettes, qui a, incontestablement, marqué la psychologie française et européenne de son empreinte. Les symposiums proposés à cet occasion, s’arrêteront sur les divers aspects de son oeuvre afin d’éclairer le parcours de cet homme atypique.

Notes de la rédaction: avec le soutien de l’ECPA (Editions du Centre de Psychologie Appliquée) et dans le cadre des Célébrations nationales

 

Accès intégral en ligne

Correspondance d’Alfred Binet

27000100578310LCorrespondance d’Alfred Binet

Jean Larguier des Bancels

Édité par Alexandre Klein

Préface de Bernard Andrieu
La correspondance entretenue par Alfred Binet (1857-1911) avec le médecin et psychologue suisse Jean-Charles-Georges Larguier des Bancels (1876-1961) entre 1900 et 1911 constitue par son importance (194 lettres et cartes) et son contenu, un formidable outil pour l’histoire de sciences, et particulièrement l’histoire de la psychologie.

Présentée ici, pour la première fois, dans son intégralité, cette correspondance retrace chronologiquement plus de dix ans d’une collaboration intimiste organisée autour de la parution de l’Année psychologique, première revue française de psychologie. Mais plus que la relation d’un secrétaire de rédaction à son directeur, c’est une amitié grandissante que nous voyons naître au fil des lettres et des jours. Alfred Binet s’y livre d’une manière inédite sur ses joies, ses déceptions, ses doutes ou ses projets, et ce jusqu’à ces derniers instants. Nous plongeons dans l’intimité de cet esprit productif et infatigable où se mêlent sans complexe vie personnelle et vie scientifique.

Cette correspondance nous conduit donc, à la manière d’un cliché photographique, au cœur du xx » siècle naissant et des débats scientifiques qui l’agitent. La préface et les notes du Pro Bernard Andrieu facilitent d’ailleurs cette incursion historique en recontextualisant chaque lettre et carte avec une grande précision.

Cet outil de travail unique et totalement inédit met à jour la vie personnelle et scientifique de l’un des plus importants scientifiques français du 20e siècle. Nous découvrons le vrai visage d’Alfred Binet : au-delà de l’inventeur de l’échelle métrique de l’intelligence, c’est un esprit vif, curieux de tout, mais aussi anxieux, un travailleur infatigable et un ami exigent qui se dévoile sous chaque ligne que sa plume trace.

 

Éditeur Presses universitaires de Nancy
Support Livre broché
Nb de pages 204 p. Index .
ISBN-10 2864807882
ISBN-13 978-2-86480-788-9
GTIN13 (EAN13) 9782864807889