Une expérience d’esthésiométrie

imagesDans le dernier numéro du Bulletin de psychologie, Loig Le Sonn publie un article sur une étude expérimentale de la sensibilité tactile réalisée par Binet sur la domestique Marie Godard.

Le Sonn (Loïg).— Le psychologue Alfred Binet et la domestique Marie Godard. Un dispositif expérimental inédit pour mesurer la sensibilité tactile (1903), Bulletin de psychologie, Tome 69 (1), N°541, 2016, p. 47-61.
Résumé : Seconde domestique de la famille Balbiani et femme de ménage au laboratoire de psychologie physiologique de la Sorbonne, Marie Godard accepta de jouer le rôle de sujet d’expérience contre rémunération, à la demande expresse d’Alfred Binet, au cours de séances d’esthésiométrie réalisées à l’aide du compas de Weber, d’un écran opaque et d’un bandeau. Les travaux furent publiés en 1903 dans L’année psychologique. L’interaction qui liait Alfred Binet et Marie Godard offre un cas d’étude unique pour analyser en profondeur la dynamique des interactions entre l’expérimentateur et son sujet d’expérience, à travers toutes les étapes du protocole expérimental : la préparation des séances, leur déroulement et enfin le processus d’interprétation des données recueillies.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *