Henri Piéron

psychologie-orientation-et-educationLes éditions Octarès publient les actes du colloque Piéron qui s’est tenu en 2014 à Paris. Sous la direction de Laurent Gutierrez, Jérôme Martin et Régis Ouvrier-Bonnaz, ce volume est le premier à aborder l’ensemble des aspects de la carrière du fameux psychologue qui succéda à Binet à la tête du Laboratoire de la Sorbonne et de l’Année psychologique. Parmi les articles, on retrouve d’ailleurs deux contributions de membres de la Société Binet-Simon qui reviennent sur cette dimension. Alexandre Klein étudie les relations de Piéron avec Alfred Binet dont il fut l’élève avant d’être l’opposant et le successeur, tandis que Serge Nicolas analyse, avec Yannick Gouden, les travaux de Piéron au laboratoire de la Sorbonne.

http://www.octares.com/serie-colloques-congres/211-psychologie-orientation-et-education.html

Henri Piéron (1881-1964) Psychologie, orientation et éducation

sous la direction de Laurent Gutierrez, Jérôme Martin et Régis Ouvrier-Bonnaz

Octarès

2016
ISBN : 978-2-36630-054-3

Henri Piéron a incarné la psychologie scientifique aussi bien en France qu’à l’étranger pendant plus d’un demi-siècle (1912-1964). Aujourd’hui, force est de constater qu’il est tombé dans une semi-clandestinité. Les travaux relativement restreints qui lui sont consacrés suffisent à s’en convaincre. Dès lors, comment expliquer ce paradoxe ?

Cet ouvrage, en revenant sur le parcours de ce «leader incontesté de l’institutionnalisation de la psychologie en France », souhaite faire la lumière sur les différentes facettes de celui qui occupa la chaire de physiologie des sensations au Collège de France durant près de trente ans (1923-1951). Au-delà de cette assise institutionnelle, les études contenues dans cet ouvrage reviennent sur l’extraordinaire activité de ce scientifique de renommé internationale dont les idées firent école dans de nombreux pays. Il est également montré comment l’intervention de Henri Piéron fut décisive dans la création et le développement de l’orientation professionnelle. Son engagement au sein des associations militantes pour une réforme démocratique de l’enseignement à laquelle il croyait résolument est également abordé en vue de mieux cerner l’originalité et l’étendue de son œuvre.

Introduction – Interroger l’œuvre d’Henri Piéron, une question d’actualité ?
Laurent Gutierrez, Jérôme Martin et Régis Ouvrier-Bonnaz

CHAPITRE 1 – HENRI PIÉRON ET LA PSYCHOLOGIE SCIENTIFIQUE

Henri Piéron, élève et digne successeur d’Alfred Binet ?
Alexandre Klein

La psychologie et la psychopathologie d’Henri Piéron au laboratoire de la Sorbonne
Serge Nicolas et Yannick Gouden

Henri Piéron et Marcel Mauss en 1924 : identification des aptitudes ou variabilité des acquis de l’expérience ? Actualité d’une confrontation
Bernard Prot

Le garde-frontière de la psychologie – Henri Piéron et la métapsychie

Renaud Evrad et Stéphane Gumpper

La rhétorique de l’histoire – Henri Piéron, historien et archiviste de la psychologie

Jérôme Martin

CHAPITRE 2 – HENRI PIÉRON ET LA PSYCHOLOGIE APPLIQUÉE

L’orientation professionnelle selon Henri Piéron, une utopie ?
Michel Huteau

Henri Piéron au 41 de la rue Gay-Lussac (1928-1962)
Régis Ouvrier-Bonnaz

L’école française de psychotechnique et la mesure scientifique de la valeur professionnelle
Marco Saraceno

Henri Piéron et les résultats des premières études docimologiques : quelle pertinence au début du XXIe siècle ?
Philippe Chartier

Henri Piéron : un militant de la réforme de l’enseignement ?

Laurent Gutierrez

La légitimation contrariée du métier de conseiller d’orientation professionnelle (1880-1959)

Paul Lehner

CHAPITRE 3 – PIÉRON, FIGURE INTERNATIONALE DE LA PSYCHOLOGIE

La correspondance d’Henri Piéron : éclairages sur ses réseaux belges
Sylvain Wagnon

La place d’Henri Piéron dans la psychologie appliquée espagnole (1900-1940)
Angel C. Moreu

« Oh, ce sommeil ! » Correspondance entre Edouard Claparède et Henri Piéron (1900-1940)
Martine Ruchat

La place d’Henri Piéron et de la psychologie expérimentale française dans la psychologie argentine
Maria Andrea Piñeda

L’œuvre d’Henri Piéron en Italie dans les pages de la Rivista di Psicologia (1906-1936)
Glauco Ceccarelli

L’apport d’Henri Piéron dans le développement de la psychologie au Brésil (1920-1950)
Carolina Bandeira de Melo et Régina Freitas

Postface – La contribution d’Henri Piéron à l’édification de la psychologie scientifique et de l’orientation professionnelle
Jean-Luc Bernaud


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *